COVID-19 a un impact positif sur les industriels lituaniens

2021-08-31
COVID-19 a un impact positif sur les industriels lituaniens

L’industrie est de retour en Europe et la Lituanie est plus forte que jamais.

Le Covid-19 a eu un impact énorme sur l’industrie européenne, qui a subi des pertes économiques considérables en raison de l’interruption des chaînes d’importation de pièces détachées en provenance d’Asie. Cependant, l’impact n’a pas été de la même ampleur pour tous les pays européens. En effet, la Lituanie est restée forte et a bien résisté pendant la pandémie avec une économie qui n’a diminué que de 1,8 % en 2020, alors que la zone euro a connu une baisse moyenne de près de 4 % selon l’OCDE.

France-Lituanie : un potentiel encore bien plus important

En 2020, la France était le 12eme plus important marché d’exportation des produits lituaniens et le 10eme fournisseur d’importations lituaniennes. Concernant les services, la France s’était classée au 3ème rang des marchés d’exportations lituaniennes et constituait le 14eme fournisseur d’importation de services. Cependant le potentiel des échanges entre la France et la Lituanie est encore bien plus important. Ainsi, dans l’enquête Doing Business 2020 de la Banque mondiale, qui évalue les conditions des affaires, la Lituanie occupe la 11e place sur 190 pays du monde. Par conséquent, la France, qui dispose d’un énorme potentiel économique, scientifique et technique, a une excellente occasion d’exploiter les atouts de la Lituanie en matière de géographie, d’infrastructures, d’énergie, de capital humain, de préparation professionnelle et scientifique pour une coopération future.

Selon V. Janulevicius, président de la Confédération des industriels lituaniens (LPK), “La LPK entretient des relations de longue date avec notre homologue français, le Medef, et au fil des ans, nous avons participé à divers projets communs. Par exemple, nous coopérons avec la France dans le cadre de “Business Europe”, qui relie les organisations professionnelles de 34 pays européens. Notre objectif est d’équilibrer la réglementation au sein de la zone de l’UE et de protéger l’industrie et les fabricants européens contre la concurrence agressive non européenne, qui fausse le marché de l’UE.”

La Lituanie a donc toutes les chances de devenir un hub de production pour les industriels français et européens. L’une des principales qualités des fabricants lituaniens est leur flexibilité et leur excellence. La plupart des sociétés d’ingénierie lituaniennes sont des PME pour lesquelles il est facile de se réorienter rapidement et de s’adapter aux besoins des clients, de produire aussi bien en petites qu’en grandes quantités, de s’adapter à la situation et aux tendances globales. En outre, la Lituanie possède des normes élevées en matière de business, similaires à celles de l’Europe du Nord, reposant sur : des relations commerciales polyvalentes et fiables, une main-d’œuvre motivée et hautement qualifiée, une qualité élevée et l’innovation sont les caractéristiques dominantes. Cela se voit dans les dépenses de R&D qui ont augmenté de manière significative au cours des dix dernières années. Une autre raison de travailler avec la Lituanie est sa situation géographique pratique – la Lituanie est un pays de transit. Le délai de livraison est relativement court – de 2 à 4 jours pour toutes les directions en Europe avec un système de transport bien développé : aéroport international, port maritime, transport ferroviaire, transport routier. Enfin, les sociétés d’ingénierie lituaniennes font partie de l’industrie 4.0 et ont une grande expérience de la collaboration avec les entreprises automobiles en Europe. La transformation numérique, les innovations, la R&D, l’automatisation sont intégrées dans les processus et sont promues comme des priorités au niveau de l’État par le ministère de l’Économie.

La Lituanie observe de près la France

La Lituanie observe également de près la manière dont la France met en œuvre ses politiques vertes. Cinq ans après l’Accord de Paris, les gouvernements et les entreprises, poussés par l’urgence de décarboner massivement les activités économiques et industrielles, misent de plus en plus sur l’hydrogène renouvelable et bas carbone.

La France, pour sa part, a présenté en 2020 une stratégie nationale de développement de l’hydrogène bas carbone dont l’enjeu écologique, technologique et économique est de créer et de structurer une filière industrielle française de pointe compétitive au niveau international.

En juillet dernier, la Commission européenne a publié son paquet Fit-for-55. Son objectif étant d’aligner l’arsenal législatif européen sur la nouvelle ambition européenne de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55% d’ici 2030.

Un regard vers l’avenir

L’Europe et la France étudient actuellement activement des propositions visant à renforcer la base industrielle et la compétitivité des États membres de l’UE, en ramenant la fabrication sur le sol européen. L’UE a besoin d’une politique industrielle européenne ambitieuse, et ses fabricants, fournisseurs et autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement ont besoin de mesures pour renforcer l’économie de l’UE. L’évolution des marchés mondiaux ces dernières années montre que l’Union européenne a besoin d’une stratégie industrielle ambitieuse pour concurrencer d’autres régions du monde, comme l’Inde, les États-Unis, qui ont fait de leurs industries une priorité de l’agenda politique. Il est nécessaire de réfléchir à la manière de renforcer la compétitivité de l’industrie européenne, et de protéger les infrastructures et les technologies stratégiques de l’UE, qui donnent souvent à l’industrie européenne un avantage concurrentiel.

Ainsi, malgré les difficultés liées à la pandémie, les entreprises ont des défis à relever, mais aussi des opportunités à saisir pour penser et mettre en œuvre la transformation numérique et verte. L’économie de la Lituanie n’étant pas très imposante, elle est donc suffisamment flexible pour être transformée en douceur. “Nous comprenons que le green deal est une véritable opportunité pour notre économie. Même sans ressources en Lituanie, nous pouvons créer de la valeur ajoutée dans notre pays en produisant de la chaleur verte et du froid vert à partir d’électricité verte“, a déclaré M. Janulevicius.

Il serait donc très erroné de penser que le “Green Deal” n’est qu’un fardeau pour les entreprises. En fait, il s’agit d’une opportunité pour toutes les entreprises européennes, y compris lituaniennes, de se transformer, de changer de direction afin de créer de nouveaux emplois et d’assurer le bien-être de toute la société dans un environnement vert et sain.

La décision de la Commission européenne de renouveler la stratégie industrielle offre une grande opportunité. Cette mesure de la CE est fondée sur la nécessité d’avoir des ambitions pour l’industrie européenne en phase avec les nouvelles réalités de l’après-crise du COVID-19 et de favoriser la transition vers une économie plus durable, numérisée, résiliente et compétitive au niveau mondial.

Read further

Simply sustainable – the secret to contemporary style
Simply sustainable – the secret to contemporary style
2021-11-29

With the world becoming more complicated every day, it’s great to come home to simplicity. To create a natural oasis of calm and cosiness, German consumers are increasingly choosing to surround themselves with the beauty and simplicity of furniture and other household goods that are made using natural, sustainable materials.

All that glitters: how jewellery inspired a furniture success story
All that glitters: how jewellery inspired a furniture success story
2021-11-19

To achieve success, it’s often said you need to “think big” – and for one family of master jewellers from Lithuania, it’s literally true. Their leap from jewellery-making to furniture design might not seem the most obvious move – but by putting their creativity and expert metalworking skills to work on a larger scale, they have produced a range of subtle, nature-inspired tables and other items they call “jewellery for the home”. And after finding favour with buyers at home and in the US, they now hope German consumers will fall in love with their innovative designs too.